spacer
Version imprimable
SEMINAIRE
filet_moyen_n.gif

L'ARTISTE DANS LE CHAMP SOCIAL / 2004
5 novembre 2004

À l’initiative de l’Association Internationale des Critiques d’Art (AICA), ce séminaire entendait réunir et mettre en débat des points de vue engagés sur les enjeux des pratiques artistiques contemporaines. Des artistes, critiques, commissaires d’exposition et chercheurs universitaires d’horizons différents ont interrogé les références et les outils théoriques qui rendent compte des engagements artistiques contemporains dans les réalités sociales. En évoquant la situation polonaise, qui a servi de déclencheur à cette initiative et qui se révèle symptomatique de cette situation historique, mais aussi au travers de regards internationaux, deux tables rondes ouvertes par des interventions spécifiques ont permis de questionner les traditions théoriques et critiques en usage : en particulier, les traditions du modernisme européen face aux traditions d’origine anglo-saxonnes recouvertes par la notion de Cultural Studies. Avec : Henry Meyric Hughes (président de l’AICA et de Manifesta Foundation), François Piron (co-directeur des Laboratoires), Aneta Szylak (présidente AICA-Pologne et présidente de Wyspa Progress Foundation Health & Safety, Gdansk), Christophe Domino (président AICA-France), Lorand Hegyi (directeur du musée d’art contemporain de Saint-Etienne), Esther Shalev Gerz (artiste), Sylvie Blocher (artiste), Guillaume Désanges (coordinateur des projets aux Laboratoires), Ursula Bieman (artiste), Piotr Piotrowski (critique d’art), Stephen Wright (critique d’art), Chantal Pontbriand (rédactrice en chef de la revue Parachute, Montreal), Fulvia Carnevale (philosophe), John Tain (chercheur).


CLAUDIA TRIOZZI / 2004
filet_moyen_n.gif
stand.jpg












STAND 2004
16-17-18 novembre 2004

Stand
de Claudia Triozzi a été une programmation des Spectacles vivants-Centre Pompidou, présentée en collaboration avec les Laboratoires d’Aubervilliers. Cette création de la chorégraphe en collaboration avec le musicien Michel Guillet se présente comme un dispositif d’exposition photographique intégrant les dimensions spatiales et temporelles du spectacle. Elle est l’occasion pour l’artiste d’expérimenter une nouvelle fois un travail sur la voix comme organe corporel, se mêlant à des considérations scénographiques proches des arts visuels contemporains. Conception, réalisation et interprétation : Claudia Triozzi / Manipulations : Raoul Chapa Smith, Olivier Charlot, Michel Abdoul, avec la participation de Matthieu Doze / Collaborations photographie: Olivier Charlot / Musique live : Michel Guillet, à la voix Claudia Triozzi / Images vidéo : Isabelle Griot / Conception de l'installation : Claudia Triozzi avec les conseils techniques de Claudine Brahem (reconstitution sur maquette) / Scénographie des tableaux photographiés: Claudia Triozzi / Lumières : Aurélien de Fursac / Régie générale : Raoul Chapa Smith / Régie Laboratoires : Damien Arrii / Maquillage et coiffure : Grégory Stadnicki, Sophia Bun / Administration : Sophie Pulicani / Avec l’aide de Ecarts-Anis Gras. Coproduction Association CESPI / Le Quartz / Scène nationale de Brest - Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la communication aide à la création – Drac Île-de-France
.


YVES-NOËL GENOD / 2004
filet_moyen_n.gif


genod.jpg

















Pour en finir avec Claude Régy

Le groupe Saint Augustin on ice

24-25 novembre 2004
Une saison en enfer
26 novembre 2004


L’accueil d’Yves-Noël Genod aux Laboratoires l’a amené à développer un travail inspiré des Stand-up Comedies anglaises vers une déclinaison en trois volets au cours d’un “Festival de trois jours” : deux soirs avec un one man show et un concert (durée 3h30), un soir avec une performance (durée 1h). Une occasion pour l’artiste d’accueillir des invités sur scène, : Julien Gallée-Ferré, Soazig Ségalou, Mike Brank, Thomas Scimeca, Frédéric Sourice, Nicolas Moulin, Jonathan Capdevielle et Mylène Carrière. Production Association ORO/Compagnie 391. Coproduction Les Laboratoires d’Aubervilliers et Groupe A.C.

STÉPHANE BÉRARD / 2004
filet_moyen_n.gif
Tough stories
1-2-3 décembre 2004


Lors de trois soirées consécutives, les Laboratoires ont présenté une rétrospective des films de Stéphane Bérard : De l’Indéfendable théâtre balinais (1997), Mortinsteinck (1998), L’Écart (1999), et les Ongles noirs (1999-2004). Chacune de ces projections a été introduite par une performance musicale de Stéphane Bérard. La dernière soirée de projection fut suivie d’une discussion autour de ces films avec Boris Achour (artiste), Xavier Boussiron (artiste et interprète du film Les Ongles noirs), Jean-Marc Chapoulie (critique et programmateur de cinéma, Guillaume Désanges et François Piron (critiques d’art) et Nathalie Quintane (écrivain et interprète des films de S.B.).

ANNABELLE PULCINI / 2004
filet_moyen_n.gif
annabelle.jpg














Variété
8-9-10 décembre

Variété est l'aboutissement de recherches sur quelques aspects de la tradition théâtrale italienne (mime, marionnettes, théâtre de tréteaux), un solo où l'évidence des conventions (geste-attitudemouvement, personnage-type) est interrogée. Le spectacle propose une modification de la danse par des plans rapprochés, des mouvements volontairement interrompus, des interventions de dispositifs technologiques (vidéo, amplificateur sonore). De la même manière, les codes gestuels et émotionnels de la chanson populaire y sont détournés : la voix déraille, les expressions sont poussées jusqu'aux grimaces… Annabelle Pulcini : chorégraphie et interprétation, Célia Houdart : “Lagache Smallaword” (texte-charabia) et collaboration artistique, Yannick Fouassier : création lumières, Vincent Alaphilippe : traitement sonore et musique originale, Cookie : régie son et vidéo.

DJ POULET / 2004
filet_moyen_n.gif
T.D.M.C
8-9-10 décembre 2004


Avec Poulet T.D.M.C., Laurent Dratler aka DJ Poulet a proposé un set DJ pré-mixé mis en scène comme un one man show musical. DJ Poulet travaille sur le rapport à l’illusion qu’entretiennent le musicien électronique et son public. Comment montrer au spectateur une oeuvre musicale en transit sur un disque dur ? Comment faire vibrer son auditoire en enchaînant des disques ? Comment émouvoir tout en faisant danser ? Armé de ses compositions originales, entre variété du cru et d’n’b jaunie, Laurent Dratler a créé un personnage pudique mais bavard, qui, tantôt DJ, tantôt professeur répond à ces interrogations, puis en soulève de nouvelles.


EXPOSITION «35 h.» / 2004
filet_moyen_n.gif

35-h.jpg


















Exposition
«35 h.»
17-18 décembre 2004

Dans le cadre de leurs activités de formation, les Laboratoires d’Aubervilliers ont engagé un partenariat avec l’Université Paris X – Nanterre. Neuf étudiants du DESS "Arts de l'exposition" (Guillaume Baudin, Marc Bembekoff, Marie Gabreau, Quiterie Guéniot, Aurélien Mole, Alexandre Neveu, Julie Pagnier, Céline Poulin, Jean-Philippe Roinsard), accompagnés par l’équipe des Laboratoires, étaient invités à penser et produire un projet en “interrogeant les limites de l’exposition dans un temps très court”. Ils ont alors décidé de réaliser une exposition sur une durée non-stop de 35 heures, éprouvant ses formats et ses limites. Fondé sur une pluralité de propositions artistiques, réalisées ou in progress, ce projet combinait ainsi des lectures multiples. À partir d'une réserve visible dans le hall d'entrée, le bureau des 35 heures orchestrait différents accrochages, agençait et déployait performances, dispositifs sonores et projections au sein d'un espace-temps paramétré. Artistes présentés : Pierre Alferi, Wilfrid Almendra, Elisabeth Ballet, Joël Bartolomeo, Caroline Bouissou, Robert Breer, Claude Cattelain, Elsa Clement, Raphaël Dallaporta, Thierry Dardanello & Frederic De Goldfiem, Daniel Dezeuze, Philippe Durand, Carole Fekete, Pierre-Philippe Freymond, Gregory Gicquel & Daniel Dewear, Jeremie Gindre, Eric Hattan, Jacques Julien, Harri Koskinen, Katarina Kudelova, Edouard Leve, Mark Lewis, Anthony Mccall, Tracey Moffat, Nicolas Moulin, Bruce Nauman, Guillaume Paris, Playdoh, Joan Rabascall, Edward Ruscha, Claude Rutault, Fred Sandback, Joe Scanlan, Franck Scurti, Alberto Sorbelli, Olivier Soulerin.

ROBERT BREER / 2004
filet_moyen_n.gif

FLOAT
5 novembre-18 décembre 2004

Pendant la durée de Ouverture 4, la sculpture Float (1970 – 2004) de l’artiste américain Robert Breer était présentée sur l’esplanade des Laboratoires, en collaboration avec la Galerie & : gb Agency, Paris.


  spacer_bottom
les laboratoires
les projets
les projets réalisés
actualites tiret
ressources tiret
archive
archive
daubervillier