spacer
filet noire petit

MA PREMIÈRE FOIS AVEC UN DRAMATURGE
Jennifer Lacey

Version imprimable
   
BIOGRAPHIE
    filet_moyen_n.gif
   
Jennifer Lacey
est une chorégraphe américaine basée à Paris. Dans les années 90 à New York, elle est membre de la compagnie Randy Warshaw et danse entre autres avec Jennifer Monson, DD Dorvillier, John Jasperse, Yvonne Meir ou encore Ellen Fisher. Parallèlement, elle commence à développer son propre travail chorégraphique, qu'elle présente au PS 122, au Movement Research Danspace St Marks ainsi que dans différents théâtres et festivals en Europe, le Kaaitheater, la Ménagerie de verre et le Szene festival Salzburg en particulier.

En 2000, Jennifer Lacey s’installe à Paris. Elle fonde avec Carole Bodin la compagnie Megagloss et débute une collaboration privilégiée avec l’artiste visuelle et scénographe Nadia Lauro. Ensemble, elles créent notamment $Shot (2000), la série Châteaux of France (2001-2005), This is an Epic (2003), mhmmmm (2005), Les assistantes (2008). A côté de son travail avec Nadia Lauro, Jennifer Lacey a aussi produit ces dernières années plusieurs projets aux frontières équivoques : Projet Bonbonnière, un projet de recherche vivant et itinérant conçu pour réhabiliter les théâtres à l’italienne ; Prodwhee !, une série de performances jetables utilisant l’accueil en résidence comme monnaie d’échange ; Robin Hood, une performance mythique et invisible avec l’artiste Cerith Wyn Evans ; Robin Hood-The Tour, un acte de vol perpétré avec le compositeur et musicien Florian Hecker et plus récemment, Transmaniastan, une œuvre commandée pour « une exposition chorégraphiée » à la Kunsthalle St. Gallen. Jennifer Lacey a par ailleurs chorégraphié plusieurs solos dont Two discussions of an anterior event, Tall, OUCH! et Gattica. Plus récemment, elle collabore avec l’artiste Tonija Livingstone sur la performance Culture and Administration
filet_moyen_n.gif   filet_long_n.gif
  spacer
les laboratoires
les projets
les projets réalisés
actualites tiret
ressources tiret
archive
archive
daubervillier