spacer
filet noire petit

HOW TO DO THINGS BY THEORY
TkH - Walking Theory

Version imprimable
   
PRÉSENTATION
filet_moyen_n.gif
    Il s’agit d’une initiative sur le long terme, visant à renforcer la scène artistique contemporaine (champ de la performance) en la faisant tendre vers l’(auto)-réflexion critique, l’auto-organisation et des modes alternatifs de production et de partage du savoir.

Pour cela, TkH souhaite mettre en contact une scène et des communautés locale (Paris) et internationale, qui éprouveront leur ouverture, leur curiosité et leur capacité à se transformer sur la base d’objectifs communs. Le programme se déroulera selon les conditions suivantes :

1) il aura lieu aux Laboratoires d’Aubervilliers;
2) il impliquera des membres et des personnes associées à TkH, dont le point de départ sera le partage de leur expérience de l’activisme théorique, propre au contexte de l’ex-Yougoslavie.
3) il impliquera des collaborateurs français et parisiens et les communautés locale et internationale, agissant dans le champ de la performance.

Ce projet s’inscrit fortement dans les activités précédentes du collectif, et peut être vu comme le prolongement de l’activisme théorique de TkH, grâce auquel le collectif a fait passer la scène indépendante de la performance et d’autres formes artistiques à Belgrade d’une position « théoriquo-phobique » à une position pro-théorie.

En termes d’activités, HOW TO DO THINGS BY THEORY prendra la forme d’un programme public de recherche, décliné en évènements réguliers, impliquant la visibilité et la participation des acteurs de la communauté locale, aussi bien que d’un public extérieur. Cette régularité doit permettre une praxis intense, sérieuse sans être imposante, de la pensée/action – les acteurs peuvent être différents à chaque fois, l’impératif étant que les pratiques puissent se développer sans interruption. Le programme comprendra différents formats, dont les plus facilement identifiables sont : conférences théoriques, discussions sur les politiques culturelles, une pratique de la mobilisation de la communauté à travers des projections, des groupes de lectures, des publications, la recherche de mediums de documentation, etc… auto-organisés. Il est prévu d’inclure autant que possible artistes et théoriciens locaux au projet, en tant que participants actifs de la plateforme, de façon à ce qu’au fur et à mesure, TkH se retire pendant que les acteurs locaux prennent progressivement en charge le programme. Tous les programmes doivent conserver une petite échelle et un petit budget, de façon à ce qu’ils puissent se poursuivre dans d’autres contextes et conditions de production.

La mission de cette plateforme d’activisme théorique n’est pas de résoudre des problèmes sociaux, mais d’animer la scène locale d’art contemporain en la rendant plus consciente de son contexte social et de ses conditions de production, de réfléchir sur ses propres positions, lieux, pratiques et discours, et, surtout, de la rendre plus active dans la transformation du sentiment de « ne pas pouvoir » (“cannot”) - dans les limites ou horizons de possibilités – en un sentiment propre, auto-organisé de « pouvoir » (“can”). Le collectif cherche à créer des mises en scène du dissensus (mésentente), au sens de Jacques Rancière, qui reconfigureront de manière performative les débats et la configuration du possible.


Equipe du projet:
Ana Vujanović, Bojana Cvejić, Marta Popivoda, Bojan Djordjev et Siniša Ilić (membres de TkH).

Calendrier: le projet sera réalisé sur trois ans (2010-2012), à raison de plusieurs sessions intensives par an. Entre ces sessions, la continuité du projet sera maintenue, et les activités seront poursuivies grâce à des séjours occasionnels aux Laboratoires, à internet, etc.


Les textes relatifs à la résidence de TkH aux Laboratoires d'Aubervilliers sont présentés sur le blog www.howtodothingsbytheory.info


Les Laboratoires d'Aubervilliers remercient l'INHA pour son soutien amical

    filet_long_n.gif  
  spacer
les laboratoires
les projets
les projets réalisés
actualites tiret
ressources tiret
archive
archive
daubervillier