Spectacle présenté les 10 et 11 décembre 2007
    filet_moyen_n.gif
Dans le cadre du
Festival 100 Dessus Dessous

    incantusbd.jpg
    filet_n.gif
    Depuis 2001, le travail chorégraphique de Vincent Dupont met à l’épreuve le mouvement et la présence du corps par différentes combinaisons de matières visuelles et sonores. Une mise à l’épreuve pour définir les enjeux de l’acte chorégraphique et lui permettre de trouver ses zones de force, ses points d’appui, sans a priori chorégraphiques mais comme la somme d’expérimentations qui le porte dans un acte fondateur à investir l’espace. Pour mettre en œuvre ces expérimentations et renouveler à chaque représentation sa spécificité, le son et la lumière doivent se positionner comme interprètes à l’élaboration du mouvement. Il n’est pas question de suivre une conduite ou une partition mais de retraverser une expérience avec ses fluctuations et ses découvertes. Il ne s’agit pas d’une improvisation mais plutôt d’une trame tissée par plusieurs interprètes sur laquelle le mouvement reste libre de s'imprimer.
“ Pour résumer l’état de nos intentions aujourd’hui. “ Venir se confronter ” car il s’agit bien d’un combat pour définir nos désirs et les porter sur scène. “ Venir se confronter ” pour définir ce moment où l’on entre sur un plateau, où le corps se dessine et où le mouvement débute. Pour voir plus clair dans cette action révélatrice, nous voulons en redéfinir les enjeux en décomposant sa construction.
En proposant au corps de s’inscrire dans une nouvelle temporalité, dans un espace sonore et lumineux spécifique, nous espérons mettre à jour sa charge vitale et permettre ainsi au mouvement de s’approprier son espace et répondre à la fragilité de cet instant où tout peut commencer. Une tentative dans l’intensité où la révélation des corps forme un nouveau récit. En s’inscrivant aussi dans la tension du trio, le corps atteindra progressivement des zones dynamiques qui éclaireront son engagement. Partenaire vital de cette expérience le son devra puiser dans ses ressources pour soutenir cette exposition.
Après avoir travaillé sur l’intimité du son via des casques audio pour les spectateurs (Jachères improvisations), sur le trouble d’un reportage radiophonique sur la formation de chirurgiens ([dikrömatik]) et sur la production sonore générée par le mouvement (Hauts Cris (miniature)), je souhaite aujourd’hui travailler à une matière incantatoire qui appelle les danseurs à affirmer leurs présences et libérer le mouvement : j’ai eu envie en découvrant les mixages de Madame TWILL (DJ) lors de performances d’y associer mon travail vocal en complicité avec Thierry Balasse pour tenter de faire parler cette musique qui d’habitude ne parle pas ou peu. En affirmant ce désir, je souhaite porter le trio de danseurs à révéler sa forme. ”
Vincent Dupont, décembre 2006
INFORMATIONS PRATIQUES :
--------------------------------
Les Laboratoires d'Aubervilliers
41, rue Lécuyer
93300 Aubervilliers
Tel : 01 53 56 15 90
www.leslaboratoires.org
Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
--------------------------------
réservation au : 01 40 03 75 75
--------------------------------
Inclus dans la Soirée -parcours avec
Gob Squad, Super Night Shot
--------------------------------
Tarif : 10 € pour une « soirée-parcours »
6 € Carte Villette et habitants d'Aubervilliers
(sur présentation d'un justificatif)
--------------------------------
Rendez-vous public à 19h
à la Maison de La Villette

  INCANTUS
Un projet chorégraphique de Vincent Dupont
Danse : Olivia Grandville, Werner Hirsch, Manuel Vallade
Musique : Raphaëlle Latini (DJ), Vincent Dupont (voix), Thierry Balasse (réalisation sonore)
Travail voix : Valérie Joly
Conception et dispositif lumière :Yves Godin, en collaboration avec Armando Menicacci pour l’interaction en temps réel
Costumes : Corine Petitpierre
Assistanat / production : Myriam Lebreton
Coréalisation : Festival 100 Dessus Dessous, Parc de La Villette - Les Laboratoires d’Aubervilliers
Production : Association J’y pense souvent (…) Avec : Les Laboratoires d’Aubervilliers, Centre national de danse contemporaine Angers, Centre Chorégraphique National de Caen, Centre Chorégraphique National du Havre, Centre Chorégraphique National de Tours et le soutien de : La DRAC Ile de France, Ministère de la culture et de la communication, Le Conseil général de la Seine-Saint- Denis, Le DICREAM, Centre National de la Cinématographie.
   
Incantus est également présenté du 28 au 30 novembre au Théâtre 400, Le Quai, CNDC à Angers.
filet_moyen_n.gif   filet_long_n.gif